mardi 17 novembre 2009

SATURNE CARRE PLUTON SUITE ….



Hier (lundi) j’ai passé une journée EPOUVANTABLE (sans compter une fatigue écrasante). Je me suis levée déprimée et j’ai passé presque toute la journée à broyer du noir. Toutes mes peurs, mes colères, mes haines (n’oubliez pas que je suis plutonienne, c’est-à-dire que Pluton est très fort dans mon thème), avec une telle force que je pensais que j’allais sombrer. Mais l’astrologie est là nous nous aider à comprendre ce qui se passe dans notre vie et grâce à l’astrologie, j’ai pu gérer ces émotions. J’ajoute ici un petit courrier d’une bonne amie, car elle met en mots ce que je ressentais aussi. Hier, moi aussi, j’ai eu l’impression que j’avais raté ma vie et que je n’allais jamais surmonter les mêmes schémas négatifs de comportement que j’ai connus dans mes moments les plus sombres.

Chère Jackie, j'espère que ton colloque d'astrologie c'est bien passé. Merci pour ton nouveau blog. J'ai fais mes vœux ce soir. Je ne suis en ce moment pas très bien. Ma sœur me somme à vendre notre bien familial en T…., cela me fait du mal et j'ai eu la méchante grippe. Avec P…..ce n'est pas le paradis, il me reste l'espoir du projet à B……. J'ai l'impression que j'ai raté ma vie. Heureusement, que l'enthousiasme de mes amis, comme toi, me retiennent à la vie. Les astres n'ont vraiment pas été au rendez-vous à ma naissance. Bisous M ….

Regardons ce qui se passe dans le ciel et après comment mieux gérer sur un plan personnel ce que les astres essaient de nous dire.

Le carré Saturne (qui vient d’entrer en Balance) Pluton (qui est à 1° Capricorne) (aspect plus que difficile) était partile (exacte) dimanche. J’ai déjà écrit un peu sur ce carré. Ces deux planètes sont connues sous l’appellation « Le Seigneur du Karma » pour Saturne et « Le Seigneur de la Mort » pour Pluton. Saturne est la planète qui définit les limites et qui crée les restrictions nécessaires pour rester dans la réalité. Saturne fait monter à la surface des peurs, des doutes et est là pour nous rappeler qu’un travail dur est nécessaire. Quand cette planète passe en aspect difficile, il est temps de mettre de l’ordre réaliste dans nos affaires. Parce qu’il vient d’entrer en Balance, le relationnel est mis à l’épreuve. Pluton est le Seigneur de la Mort et de la Résurrection, le pouvoir, notre côté ombre (que nous préférons ignorer), notre descente en enfer. Il nous dépouille avant de renaître. Il régit la transformation qui commence dans nos cellules même et faire remonter tout à la surface pour qu’une reconstruction puisse avoir lieu. Par conséquent, Saturne met à l’épreuve de confronter les idéales romantiques (Balances) qui ne sont pas réalistes. Il faut que les fondations de nous-mêmes soient solides (effectivement, cela laissait à désirer cher moi) avant de renaître.

La Nouvelle Lune lundi à 25° Scorpion était également carré la conjonction Neptune Jupiter Chiron en Verseau. Nos blessures étaient frappées par les émotions d’une Lune en Scorpio (régit par Pluton, n’oublions pas).Cette conjonction qui se reforme lentement (pour le début décembre) est aussi là pour faire monter à la surface toutes nos blessures qui demandent d’être guéries. Cette conjonction a été stimulée de façon difficile (carré) par la Lune. C’est ce qu’on appelle en anglais une sorte de « double whammy ». Cette conjonction travaille sur nous (au niveau inconscient) depuis le début d’année.

Et c’est loin d’être fini. Saturne va repasser en carré à Pluton début 2010. Le travail de nettoyage est enclenché et ira jusqu’à sa fin, et les gens qui ne sont pas préparés risquent de passer de mauvais moments. Il y a quelques jours au Etats-Unis un officier de l’armée (qui était psychologue ou psychiatre) a tué 13 soldats à Fort Hood dans le Texas. Eric Frances (l’astrologue américain) a écrit « une des meilleures choses que l’on puisse s’offrir cette semaine est de garder en tête l’immense pression que d’autres personnes qui n’ont pas de pratique spirituelle ou qui n’ont aucune idée de ce qui se passe dans le monde en subissent ».

Qu’est-ce que j’ai fait et qu’est-ce que l’on peut faire ?




J’ai eu la chance d’arrêter mon travail pour pouvoir me concentrer sur mes peurs (même si je ne travaille pas, il n’y a pas d’argent qui rentre).

J’ai mis toutes mes peurs, mes colères, mes haines sur papier.

J’ai pleuré.

J’ai sorti le chien en fin de journée.

J’ai écrit mes vœux qui tournaient tous autour de la confrontation de mes peurs ( rien de négatif, mais plutôt du genre : « je confronte mes peurs afin de les intégrer…. Je me libère de mes peurs… »

J’ai prié.

J’ai fait ma méditation en me concentrant sur l’évacuation de mes peurs, mes colères, mes haines.

Le téléphone a sonné et une amie était présente au fil, ce qui m’a remonté le morale.

Je me suis couché en remerciant l’univers pour tout ce que j’ai (je n’habite pas en Afrique sans eau et avec moins d’un dollar par jour, je n’habite pas dans la bande de Gaza… et ainsi de suite).

Et ce matin j’ai ouvert les yeux avec gratitude.

Peut-être que cela ne vous semble pas important ou nécessaire, mais nos émotions et nos peurs vont s’intensifier et si nous ne nous concentrons pas sur ce qui est vraiment essentiel, si nous cédons à la panique au niveau émotionnel, nous ne ferons qu’ajouter aux émotions collectives négatives sur un plan énergique. Comme quelqu’un a écrit, si vous voulez connaître l’amour, embrassez la haine. La seule solution pour la peur est de la faire monter à la surface, à la lumière où elle n’aura plus de prise sur nous. Et en ce moment, c’est ce qui est demandé de nous et ceci pour un bon bout de temps, car chacun sera touché où il est le plus sensible.

Et pour finir une citation de Jim Morrison :



« Exposez-vous à vos peurs les plus profondes ; après cela, la peur ne pourra plus vous atteindre. »



(http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=peur&p=2)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire